Concerto

24

Mar

28

Mar

La Quarantième

Chateaubriant ● Cholet ● Beaufort-en-Anjou ● Segré-en-Anjou-Bleu

● Lauréat du concours Long Thibaud, violon ● Ben Glassberg, direction

24

Mar

16:00

Achetez en ligne
Chateaubriant
Théâtre de verre

26

Mar

20:30

Achetez en ligne
Cholet
Théâtre Saint-Louis

27

Mar

20:30

Réservez au 02 41 79 36 12
Beaufort-en-Anjou
Les Halles

28

Mar

20:30

Achetez en ligne
Segré-en-Anjou-Bleu
Le Cargo

La Quarantième

Saison 2018/2019

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1591) ● Ouverture de Don Giovanni

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1591) ● Symphonie n°40

Felix Mendelssohn ((1809-1847) ● Concerto pour violon n°1Lauréat du concours Long Thibaud, violon

Ben Glassberg, direction

Créé en 1787 à Prague, Don Giovani est un chef d’oeuvre depuis sa création. Composé dans les dernières années de la vie de Mozart – le plus italien des Allemands – cet opéra n’a pas fini de nous charmer…Bien qu’elle vienne au tout début de l’oeuvre, l’ouverture annonce la fin tragique du personnage principal. A l’époque de sa création, elle surprit le public qui, s’attendant à un divertissement , entendit une messe des morts !

La “trilogie finale” mozartienne dévoile le drame intérieur qui trouble le compositeur dans les derniers mois de sa vie, les plus riches artistiquement mais aussi les plus amères intérieurement.  La célèbre Symphonie n°40 est une de celles qui a suscité le plus de commentaires. Avant Schumann qui portait à cette oeuvre une grande admiration, Berlioz parla de “grâce et de délicatesse”. Ecrite à une époque de crise morale et matérielle pour Mozart, cette avant-dernière symphonie exprime à l’évidence une lassitude mêlée d’angoisse et empreinte de fatalisme.

Enfant prodige, puis pianiste virtuose et compositeur adulé de son vivant, Mendelssohn a marqué la musique au point de rentrer dans l’imaginaire populaire mondial avec sa célèbre marche nuptiale, jouée à un grand nombre de mariages. On oublie parfois que, Mendelssohn a écrit deux concertos pour violon dont seul le second connaît une juste célébrité. Le concerto n°1 pour violon et cordes, lui, fut écrit en 1822 alors que le compositeur a seulement 13 ans ! Il sera interprété par le lauréat du Concours Long-Thibaud.